dubai news

Qatar: mégagroupe mondial dans le gaz

13th décembre, 2016 | par DUBAI

Le Qatar, premier producteur et exportateur mondial de gaz naturel liquéfié (GNL), a annoncé dimanche qu’il allait fusionner ses deux géants gaziers, Qatargas et Rasgas, pour en faire « un véritable opérateur mondial d’énergie ». Le patron de la compagnie publique Qatar Petroleum, Saad Sherida al-Kaabi, a précisé que cette fusion devait commencer immédiatement et que les deux géants allaient se transformer dans douze mois en une seule unité appelée Qatargas.

Qatargas est, dans sa forme actuelle, le plus grand producteur de LNG dans le monde. Pour sa part, Rasgas ne détient aucun actif, mais supervise et gère toutes les opérations de LNG dans l’émirat du Golfe, riche en hydrocarbures. Les deux compagnies ont des co-entreprises avec des géants pétroliers comme ExxonMobil, Total et Shell. Des représentants de ces groupes étaient présents à la conférence de presse au cours de laquelle Saad Sherida Kaabi a annoncé la fusion.

Le Qatar, troisième réserve de gaz au monde

Cette initiative va donner lieu à « un opérateur énergétique mondial vraiment unique en termes de taille, de service et de fiabilité », a expliqué Saad Sherida Kaabi, ajoutant que la fusion permettrait d’économiser « des centaines de millions de dollars ». La décision de fusionner Qatargas et Rasgas intervient au moment où les autorités de Doha tentent de s’adapter à une nouvelle ère de baisse des prix des hydrocarbures.

L’émirat, qui devra accueillir le Mondial de football en 2022, est confronté à un déficit budgétaire de plus de 11,3 milliards d’euros en 2016, le premier en 15 ans. Membre de l’Opep, le Qatar, qui produit quelque 700.000 à 800.000 barils par jour (bj), dispose des troisièmes réserves mondiales de gaz après la Russie et l’Iran. Sa production de LNG s’est élevée à 129,87 milliards de m3 en 2015. Doha accueille le siège du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG), qui compte 12 membres.

Source: latribune

Comments are closed.