dubai news

Entretien avec l’ambassadeur des Emirats arabes unis au Sénégal

9th décembre, 2016 | par DUBAI

Après trois années de présence au Sénégal, l’ambassadeur des Emirats arabes unis à Dakar, Mohamed Salem Alrashdi reste encore touché par l’hospitalité et la convivialité des populations. Il tire, dans cet entretien, un bilan positif de l’état de la coopération entre nos deux pays marqué par la tenue de la grande commission mixte, instrument hautement stratégique dans les relations d’affaires. Parmi les actions phares, il cite, entre autres, le projet d’électrification solaire de 100 villages du Sénégal et la construction du nouveau Port près de l’Aéroport Blaise Diagne.

Excellence, vous vous venez de célébrer, pour la troisième fois au Sénégal,  la fête nationale  de votre pays. Quel bilan tirez-vous de votre séjour à Dakar ?
Comme vous l’avez dit, je vais bientôt bouclerma troisième année dans ce beau pays qui est le Sénégal,  et je tiens à mentionner que c’est avec beaucoup de plaisir et de satisfaction que j’accomplis ma mission d’ambassadeur grâce à l’étroite collaboration des  différents services de l’Etat mais aussi l’hospitalité et la convivialité des populations. Parlant de mon bilan à mi-parcours,  je dirais qu’il est satisfaisant. Car nous avons pu faire bouger les choses et c’est l’occasion d’annoncer l’ouverture très prochaine de bureau consulaire régional. Dans le domaine des investissements, l’Apix et  Dp World ont signé, en début de cette année, un accord pour la construction du nouveau Port près de l’Aéroport Blaise Diagne, qui sera le port le plus grand et le plus performant de la sous-région. Ce qui  contribuera, sans doute, à faire du Sénégal un hub régional dans le domaine de la manutention et de la logistique maritime et ce en droite ligne avec les objectifs ambitieux du Plan Sénégal émergent. On peut aussi noter la concrétisation de plusieurs engagements et recommandations issus de la grande commission mixte tenue ici à Dakar l’année dernière. Par exemple, le démarrage des travaux du Centre de formation professionnelle Khalifa Bin Zayed AL Nahyan de Mbour, financé par la Fondation du même nom. Dans le domaine de l’énergie, le processus de réalisation du projet d’électrification solaire de 100 villages du Sénégal entre dans sa dernière phase avec la visite effectuée récemment au Sénégal par une équipe technique du Fonds d’Abu Dhabi pour le développement pour la réalisation de ce projet.

Pour ce qui est des autres projets, il faut noter que les études techniques et études de faisabilités n’ont pas été  envoyées à temps, ce qui a retardé la procédure. Mais nous travaillons en étroite collaboration, mon homologue sénégalais à Abu Dhabi, pour assurer un suivi permanent de ces dossiers.

Quelle contribution attendez-vous de l’Afrique, particulièrement du Sénégal à l’expo universelle 2020 ?
L’Etat des Emirats arabes unis est très reconnaissant aux pays membres de la Cedeao, plus particulièrement au Sénégal pour l’appui précieux de la candidature de la ville de Dubaï pour abriter cette exposition mondiale en 2020. Car cet appui a été décisif. Et à la lumière des excellentes relations de coopération et d’amitié entre mon pays et les pays de la sous-région ouest-africaine, l’Expo Dubaï 2020 présente une réelle opportunité pour consolider ces liens et développer d’autres formes de coopération et d’échanges qui seront définies d’ici là  par les autorités compétentes des différentes parties.

Récemment, le Sénégal a accueilli,  pour la première fois, une délégation de volontaires émirati. Quelle est votre appréciation de cette nouvelle étape dans les relations entre les deux pays ?
Il faut rappeler qu’il y a un an depuis qu’un partenariat fructueux a été noué entre le ministère de l’Education nationale du Sénégal et l’Ong Dubaï Care portant sur l’expérimentation de l’enseignement de cycle de base en langue nationale de l’élève. La même Ong vient de franchir une autre étape en envoyant une délégation de volontaires pour venir séjourner ici au Sénégal et participer physiquement à la construction de 12 écoles primaires dans différents villages du Sénégal sur financement de l’Ong Dubaï Care. Et sans doute, cette nouvelle étape participera au raffermissement des liens d’amitié et de fraternité existants entre les deux pays amis et frères, et mettre en place les jalons de l’action volontaire.

Propos recueillis par Mbaye Sarr DIAKHATE – lesoleil.sn

Comments are closed.